A Touba hier : Idrissa Seck réussit une prouesse et esquive les sujets brulants



A Touba hier : Idrissa Seck réussit une prouesse et esquive les sujets brulants
Idrissa Seck le leader du parti Rewmi n'a pas dérogé à la règle lors du ballet des politiciens à Touba. Après Macky Sall, Me Wade et Tanor Dieng, le président du conseil départemental de Thiès, s'est présenté au Khalife général de Mourides. Il a expliqué son absence du pays par des « obligations au plan international ».
Très attendu sur les questions brûlantes qui font l'actualité, Idrissa Seck a esquivé les interpellations des journalistes avec la perspicacité qu'on lui connaît. « Le Magal de Touba suffit amplement comme sujet aujourd'hui. Je ne voudrais pas aborder d'autres questions par rapport à l'actualité. J'aurais d'autres occasions », répond Idrissa Seck.
Sur la question d'Arcelor Mittal, secoue par l'ancien chef de l'Etat Abdoulaye Wade, Idrissa Seck a différé sa position sur la question. Pour le probable malaise entre le Maire Talla Sylla et lui, le leader de Rewmi de répondre, «qu'il n'est pas au courant. « Nous venons de nous réunir en session budgétaire à la suite de l'arrêté du gouverneur de Thiès portant dévolution du patrimoine du défunt Conseil Régional de Thiès, et tout s'est bien passé ? Je ne vois aucun dysfonctionnement » lance Idrissa Seck.
En ce qui le concerne, le Khalifa Serigne Sidy Mokhtar Mbacké a confié à Idrissa Seck son estime. « J'ai une grande estime pour vous et je suis certain que vous en êtes conscient, poursuivez dans cette voie », soutient le Khalife des Mourides selon le Quotidien.


Mardi 9 Décembre 2014 - 11:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter