A la Mandela House, la résignation s'installe, des rumeurs disent Madiba déjà parti

Reportage à la Villakazie street de Soweto, la rue qui abrite la maison où a habité Mandela durant une quinzaine d’année. La Mandela House, qui se visite désormais, est plus que jamais un lieu de pèlerinage, où l’on ne se fait plus beaucoup d’illusions. Certains pensent même que Mandela a déjà rejoint ses frêres de Robben Island décédés.



A la Mandela House, la résignation s'installe, des rumeurs disent Madiba déjà parti
Les échafaudages destinés à accueillir les équipes de télévision pour les directs ont été montés il y a deux semaines déjà, dans la petite cour d’une maison qui fait face à la Mandela House, pour faire de la place, la statue de Mandela a été renversée, elle git sur le sol.
« On se prépare, c’est tout, au cas où il y a une urgence, témoigne Opa, le charpentier. Parce que ce qui va se passer maintenant est assez évident, nous ne sommes plus des enfants. Je ne dis pas que c’est vrai, mais j’ai entendu qu’il est mort hier en fait, mais il faut communiquer la nouvelle de façon officielle, parce que l’on parle d’une icône là. Et puis tous ses compagnons qui étaient en prison à Robben Island avec lui sont déjà partis. Il a accompli son devoir. »

« L’homme qui a apporté la paix au pays »

La réunion de famille dans le village natal de Mandela à Qunu aujourd’hui a alimenté toutes sortes de rumeurs. Mais Aisha Santolal, qui dirige une école coranique, a fait le trajet de la province du Mpumalanga avec ses élèves, tous orphelins, pour déposer des dessins et prier pour que Mandela tienne bon.
« Dans nos écoles, les enseignants ne font pas assez d’efforts pour expliquer qui est Mandela, regrette Aisha. Moi aux élèves, je leur dit que c’est le père de la nation, celui qui a dit qu’il importe peu que l’on soit noir, blanc, indien ou métisse, c’est l’homme qui a apporté la paix au pays, c’est le grand père qui adore plus que quiconque les enfants. »

Source : Rfi.fr

Dépéche

Mercredi 26 Juin 2013 - 14:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter