À quoi ressembleraient la Catalogne et l’Espagne si les deux sélections devaient s’affronter ?

Le vote pour l'indépendance de la Catalogne remet à l’ordre du jour la question de l’indépendantisme catalan en Espagne. Serait-ce bon pour le football ?




Au cours des dernières semaines, Gerard Piqué a été plus critiqué que jamais lorsqu’il portait les couleurs de l'équipe nationale espagnole. Sur le terrain, le défenseur a continué a être performant avec la Roja, et a largement contribué aux trois victoires durant la trêve (Biélorussie, Slovaquie et Macédoine). Pourtant, à chaque fois que le défenseur du Barca a touché le ballon, le public n’a pas pu s’empêcher de le huer.
Pourquoi ? Parce que Gerard Piqué, depuis le triplé historique réalisé sous le maillot du Barça en fin de saison, ne cesse de clamer son amour des Blaugrana, sa haine du Real Madrid, mais aussi et surtout son penchant très prononcé pour l’indépendance de la Catalogne.
Des déclarations qui n’ont pas plu au reste de l’Espagne, à tel point que la sélection nationale devra certainement trouver un autre point de chute que le Bernabeu prévu initialement pour le match amical contre l’Angleterre en novembre. Le tout, afin d’éviter les violences consécutives à ces idées séparatistes.
A lire également à ce sujet : DIAPO - Retour sur une guerre des mots entre le Barça et le Real !
Même au sein de la sélection, les langues commencent à se délier, comme en témoigne la sortie médiatique de Sergio Ramos, qui a conseillé à Gerard Piqué de faire attention à ses propos.
Dans le même temps, l'élection régionale qui s'est tenue en Catalogne hier, dimanche 27 septembre, s'est soldée par une large victoire des indépendantistes. La liste "Ensemble pour le oui", qui regroupe indépendantistes de gauche et nationalistes de droite, a remporté le scrutin.
Cette élection pourrait nous amener à nous demander ce à quoi ressembleraient les effectifs catalans et espagnols si jamais l’indépendance était proclamée.

Avec tout d'abord le XI de l'Espagne :


 

Et ensuite le XI de la Catalogne :


 

Et si la sélection catalane n’aurait certainement pas l’expérience de l’équipe ibérique, elle pourrait toutefois compter sur le soutien inégalable d’un Pep Guardiola aux commandes.


Goal



Lundi 28 Septembre 2015 - 13:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter