AFFAIRE DIACK OU L'ÉCHEC DE LA TENTATIVE DU CONTRÔLE DE MACKY SALL ET DE SON RÉGIME PAR LES LOBBY DE LA COM MONDIALE



AFFAIRE DIACK OU L'ÉCHEC DE LA TENTATIVE DU CONTRÔLE DE MACKY SALL ET DE SON RÉGIME PAR LES LOBBY DE LA COM MONDIALE
L’histoire contemporaine est celle de la conquête du monde par un nombre toujours plus restreint de gigantesques conglomérats, constitués en sociétés multinationales, se livrant une guerre permanente pour le contrôle des marchés et engagés dans une tentative de subordination de toutes les activités humaines à la logique de profit. Les mastodontes de la communication en sont les groupes les dangereux par la manipulation qu’ils permettent et la capacité de fabriquer et adapter des messages à chaque type de public qui démultiplient les possibilités de placer sous influence des gouvernements et des catégories de plus en plus larges de population et faisant d’elles, des victimes potentielles. 

Aujourd’hui, de moins en moins de personnes sont en mesure d’échapper à la parole dominante. Au premier jour de la diffusion du rapport d’enquête par les journalistes BOUCHEZ et MANDARD, figurait dans le commentaire le démenti du ministre chargé de communication de la présidence El Hadji KASSE, qui après avoir tout nié et ne cherchant pas à négocier financièrement la parution d’un tel  rapport dans un contexte relativement contaminé par le référendum et la présidentielle  de 2017, la rédaction du Monde a tout bonnement et sciemment fait paraître des insinuations qui mettait en cause le régime de Macky SALL.


Devant le refus du chantage et la fermeté affichée dans ce dossier par les autorités sénégalaises et la convocation de journalistes et d’hommes politiques pour crédulité cupide, le Monde.fr après précisions et changements intempestifs dans le fond comme dans la forme, s’est finalement excusé auprès des personnes injustement citées dans cet article. Comment un groupe médiatique aussi puissant et jugé crédible, peut-il se permettre une erreur que ne commettraient jamais nos étudiants du CESTI ? Une erreur de chapeau que personne n’a vue dans la rédaction ? Des fables racontées par des coquins à des crétins pour reprendre le mot de VOLTAIRE. Puisqu’ils nous prennent pour des crétins !
La tentative de chantage a échoué. La tentative de contrôle du Président Macky SALL intuitu personae par ce géant de la COM a fondu comme au beurre au Soleil. Le Président Macky SALL comme à l’accoutumée après Obama hier et le monde.fr aujourd’hui, vient d’administrer la preuve qu’il n’est à la solde d’aucun pays, ni d’aucun groupe de pression ou lobby.

Cheikh NDIAYE
Porte-parole APR GRAND YOFF


Vendredi 25 Décembre 2015 - 09:53




1.Posté par Daw Thiow le 26/12/2015 17:29 (depuis mobile)
Editing is so important....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter