AFP: Accusé d’avoir voté « Non » au Référendum, le député-maire de Birkilane chassé de la délégation départementale

L’Alliance des forces du progrès (AFP) n’a pas fini avec les démons de la division. Le député-maire de Birkilane, Fallou Fall, qui, après sa suspension par les instances disciplinaires de sa formation politique, vient de se voir enlever la responsabilité de la délégation départementale pour avoir voté « NON ».



La formation politique du président de l’Assemblée nationale à décidé de mettre fin au fonction du député-maire de Birkilane. Fallou Fall n’est plus le responsable de la délégation départementale de l’AFP. Une mission envoyée par ce dernier a installé ce week-end son remplaçant lors d’un rassemblement à Ségré Secco.

C’est le patron de la délégation régionale, le député Cheikh  Ndiaye qui a procédé à l’installation  officielle de Mapenda Cissé, un membre du mouvement des cadres progressistes. «Quand on ne respecte plus les résultats ou orientations du parti, on se doit de rendre le tablier. Ce que n’a pas fait Fallou Fall qui continue de se revendiquer de l’Afp pour conserver son mandat de député. Il a voté « NON » au référendum alors que dans le cadre de Benno Bokk Yakaar (BBY), le mot d’ordre était de se mobiliser pour l’approbation du projet de réformes soumis au peuple par le Président de la République (Macky Sall) », se justifie le nouveau patron local des progressistes.

Un rassemblement politique aux allures de démonstration de force pour les camarades de Moustapha Niasse qui veulent ainsi minimiser les départs officiels de Mata Sy Diallo et officieux de Fallou Fall, rapporte « Libération ». 


Mercredi 11 Mai 2016 - 10:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter