AG des femmes de l’APR: Ndèye Marième Badiane et Cie gagnent le pari de la mobilisation

Les femmes de l’Alliance Pour la République (APR, parti présidentielle) de Dakar ont réussir le pari de la mobilisation. Elles ont tenu leur Assemblée générale, ce jeudi dans le cadre de la vulgarisation des politique publiques, l’animation et la massification du parti à travers la région de Dakar en vue de la réélection de Macky Sall à la présidentielle de 2019. Des centaines de déléguées venant de toutes les communes d’arrondissement du département de Dakar, ayant répondu à leur appel, ont assisté à l’ouverture de cette mémorable Assemblée.



Les femmes de l’Apr de Dakar ont présenté des discours d’orientation (politique, économique et social),  de cadrage de la Structure à mettre  en place. D’abord les femmes Républicaines de Dakar entendent jouer, sur la base de leur riche expérience nourrie par leurs postures, dans des secteurs clés de la vie politique, économique, culturelle et sociale un rôle déterminant dans l’avènement et la construction d’un Sénégal émergent.
 
Elles comptent ensuite incarner et de sauvegarder, au quotidien, les valeurs morales de la nation et qu’elles doivent transmettre aux jeunes générations.  Leur nécessaire mobilisation politique pour la consolidation du pouvoir de Bennoo Bokk Yaakaar dans le processus d’implication et de massification du Parti. Mieux, ces femmes ont senti la nécessité historique de réélire le Président Macky Sall en 2019.
 
Ndèye Marième Badiane par ailleurs, Présidente du mouvement national des femmes  de l’APR décline leur programme en ces termes: «Nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin. Nous allons commencer une tournée dans toutes les communes, dans tous les départements, dans toutes les régions du Sénégal. Les 45 départements des 14 régions du Sénégal, et je dirais même la Diaspora. Mettre en exergue les réalisations du Président de la République, massifier, convaincre le plus dur le plus récalcitrant à fin qu'il soit réélu au premier tour en 2019. Voilà donc notre objectif».
 
S'adressant à l’opposition, cette dernière de s’exalte : «Nous les avons déjà noyé. Par le rassemblement de cet après midi. Le CICES a refusé du monde. Avant d’entrer dans cette salle, c’était la croix et la  bannière. Nous avons même mis des tentes dehors pour canaliser un peu les militantes du département de Dakar».  


Jeudi 13 Octobre 2016 - 22:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter