AGEROUTE épinglée sur un marché d’un demi-milliard



AGEROUTE épinglée sur un marché d’un demi-milliard

 
La transparence des nouveaux dirigeants de l’AGEROUTE  est devenue douteuse. Dans la procédure de passation d’un marché de 500 millions de FCFA financé par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), la société de construction de routes a été épinglée tour à tour par la Direction Centrale des Marchés Publics (DCMP) et l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP).
 
La décision numéro 110/13/ARMP/CRD rendue par l’ARMP et dont nos confrères de « Libération » détiennent une copie concerne le marché de sélection de consultants pour les études techniques d’exécution, socio-économiques et l’élaboration du dossier d’appel d’offres pour la construction des routes Lompoul-Potou-Gandiole et la réhabilitation de la route revêtue Louga-Léona-Potou.
 
La DCMP qui s’est opposée à la procédure de passation a été confirmée par l’ARMP qui a relevé pour  dénoncer ce qu’elle appelle une « violation des règles relatives aux procédures d’acquisition des biens, services et travaux financés sur un prêt de la BOAD ». A rappeler que le gouvernement du Sénégal avait sollicité et obtenu de la BOAD une avance de fonds d’un montant de 500 millions de FCFA pour le financement de certains tronçons.
 
 


Mardi 28 Mai 2013 - 13:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter