AGOA : Sur 6000 produits acceptés, le Sénégal n’exporte que 67 aux USA



AGOA : Sur 6000 produits acceptés, le Sénégal n’exporte que 67 aux USA
Sur 6000 produits acceptés sur le marché américain par l’AGOA, seuls 67 sont exportés par le Sénégal. Des chiffres qui donnent froid au dos. Le ministre américain du Commerce extérieur chargé des négociations commerciales internationales a clairement fait savoir à son homologue que le Sénégal doit diversifier ses produits pour multiplier ses chances dans l’AGOA. Ron Kirk l’a affirmé lors d’une réunion bilatérale avec les autorités du ministère du commerce du Sénégal qui s’est tenue dans les locaux du ministère des affaires étrangères.

Le secrétaire d’Etat américain au commerce extérieur demande aux sénégalais d’améliorer la qualité et la quantité de ses produits notamment ceux agricoles pour être véritablement compétitif. Il a rappelé que l’AGOA (la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique) a été adopté en mai 2000 pour étendre le commerce et les investissements entre les Etats-Unis et l’Afrique sub-saharienne. Il devrait, selon lui, permettre de stimuler la croissance économique, d’encourager l’intégration économique et enfin de faciliter l’intégration de l’Afrique sub-saharienne dans le tissu économique mondial.

De l’avis de Ron Kirk, le Sénégal a une opportunité de croissance et d’amélioration des conditions de vie de sa population. Cependant, a-t-il tenu à faire comprendre, «pour être compétitif, il faut avoir de bonnes infrastructures, des législations souples, et une production en quantité permettant de couvrir le marché américain».

Le ministre du commerce extérieur des Etats-Unis a ajouté que «les africains doivent faire des progrès en matières de bonne gouvernance et se battre pour maintenir la croissance».

Il a, en outre, situé sa visite dans le sens d’aider les pays africains à maitriser efficacement le commerce comme moteur de la croissance économique et du développement. Mais surtout les appuyer afin qu’ils tirent de meilleurs profits commerciaux de l’AGOA. Ron Kirk a révélé que les USA ont offert plus d’un milliard de dollars d’aide au développement en matière de capacités commerciales en Afrique sub-saharienne.

Le ministre du Commerce sénégalais, Amadou Niang qui a pris part au 8e forum annuel de l’AGOA qui s’est tenu du 4 au 6 Aout à Nairobi au Kenya de souligner : «des doléances et des remarques ont été formulées à mon homologue américain, concernant le manque d’intégration des produits africains et en particulier sénégalais sur le marché américain».

L’autorité du commerce sénégalais a avoué : «nous avons pas la capacité d’offres multiples. Cependant ces dernières années, le Sénégal est en train de diversifier ses offres avec la GOANA (Grande Offensive pour l’Agriculture, la Nourriture et l’Abondance) lancée par le chef de l’Etat.

Amadou Niang a expliqué que «les exportations des produits sénégalais sont confrontées à des contraintes liées aux normes internationales établies».

Ndèye Maty Diagne

Lundi 10 Août 2009 - 21:46



1.Posté par DIAGNE AMADOU RABY le 27/06/2013 23:39 (depuis mobile)
Liste des produits autorises. conditions d'0ctroi des precepts de l'AGOA.

2.Posté par ndiaye le 09/06/2014 21:39
en tant que senegalais je vois ca vraiment dommage pour notre pays se qui montre que nous ne travallons pas assez malgresla richesse don nous avons la terre l eau a quelque metres.dommage vraiment dommage.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter