AIBD-Le président Sall menace Ben Ladin Group: "L'opérateur doit terminer ou dégager"



«Vous avez constaté qu’il y a plusieurs sociétés en difficultés, AIBD, SUNEOR, Transrail, Fraport un peu, cela montre que lorsque l’Etat s’engage, il doit d’abord  se prémunir de garanties pour éviter ces situations que nous constatons. Avec AIBD, ce qui se passe, c’est que l’aéroport devait être livré déjà en 2013 et là, nous en sommes en fin 2015, même si les travaux ont été faits à 85 %. Nous avons eu plusieurs séances de discussions avec Ben Ladin Group, les autorités Saoudiennes, les bailleurs de fonds,…Nous avons déjà dépensé 300 milliards et cet aéroport doit être livré. Imaginez que tous les travaux qui doivent accompagner cet aéroport sont déjà terminés. Nous avons demandé à l’opérateur de terminer les travaux ou de dégager. Le gouvernement travaille là-dessus et avant fin novembre, nous aurons une réponse définitive…», déclare le Chef de l’Etat dans une interview accordée aux correspondant de l’Observateur, Libération et APS. 


Le président Sall est revenu ce samedi soir à Dakar après un périple qui l'a conduit à Paris (France) puis à New Delhi en Inde. 


Lundi 2 Novembre 2015 - 08:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter