ALERTE Ghana: Des gardiens de prison envahissent une station de radio et malmènent le personnel



Le 16 septembre 2010, un groupe de gardiens de prison courroucés basés à Kumasi, la deuxième ville du Ghana, ont investi les locaux d’OTEC FM, une station de radio privée, et agressé deux membres du personnel, y compris la responsable des programmes, Kate Frema Adomako.

L’un des agents de sécurité auraient poussé Adomako par terre après avoir bousculé le garde et entré dans les locaux par la force.

Adomako, qui a confirmé cet incident à la Fondation pour les Médias en Afrique de l’Ouest (MFWA), a affirmé que les officiers étaient venus agresser un panéliste, Francis Dodovi, un sympathisant du parti au pouvoir, le Congrès National Démocratique (NDC), qui, selon eux, discréditait une manifestation qu’ils ont organisée le 15 septembre. La manifestation avait été organisée en vue de protester contre ce que les gardiens de prison ont qualifié de discrimination contre eux en ce qui concerne un nouveau régime de solde pour le pays.

Dodovi, qui aurait qualifié la manifestation d’ « irresponsable », a été pris en otage par les officiers pour environ trente minutes.

Adomako a affirmé que si certains voisins et d’autres membres du personnel n’étaient pas intervenus, les officiers auraient agressé Dodovi dans le studio.

La Police a ouvert une enquête sur cette affaire.

MFWA & PressAfrik

Vendredi 17 Septembre 2010 - 16:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter