ALGERIE: tendances favorables à Bouteflika

Victime d’une discrimination sans précédent, celle due aux infirmes, ce qu’il n’est pas, Abdelaziz Bouteflika mène actuellement au score. largement, et sans forcer, l’homme du peuple, n’en déplaise aux esprits chagrins. Président absent ? Président fantôme ? Hélas, pour les fossoyeurs de l’Algérie, les urnes sont entrain de parler et rien i personne ne pourra arrêter cette dynamique et la légalité du vote.



Comme le mentionnait la posteuse Estelle, ces gens demandent à une personne qui a été très malade de venir voter en faisant un 100 mètres plat. Quelle honte ! Quel cynisme !  Or, son état, selon nos informations, s’améliore chaque jour davantage. Alors, que veulent ces gens ? Sa mort sans doute. J’ai lu certains posts depuis un certain temps qui me font tellement rire que j’en redemande. Je suis traité de tous les noms d’oiseaux parce que, disent-ils, je soutiens M. Abdelaziz Bouteflika. Que nenni. Ceux qui mettent toujours en avant de l’argent en accusant les autres sont, eux, cupides et foncièrement malhonnêtes. ce n’est pas mon cas…
 

Sincèrement,  après avoir annoncé prématurément la mort de cet homme, le fait qu’il m’ait pardonné ne joue pas un rôle dans celui de décrier ses adversaires politiques qui sèment le vent et donc la tempête. Le choix des Algériens, que je ne suis pas, est net, clair et limpide. Que diront ceux qui discriminent les handicapés -ce que le président Bouteflika n’est nullement-, quand ce dernier retrouvera la/le gnak ? Les hommes intelligents ont compris que je lutte et je lutterai toujours pour la souveraineté de l’Afrique. Adviendra que pourra mais, je ne lâcherai jamais rien pour un plat de lentilles.


allainjules.com

Vendredi 18 Avril 2014 - 16:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter