APE-Session extraordinaire CEDEAO : les chefs d’Etats Africains invités à s‘armer de courage face à l’UE



APE-Session extraordinaire CEDEAO : les chefs d’Etats Africains invités à s‘armer de courage face à l’UE
La Plateforme africaine pour le développement et les droits humains (PLADH) a remis, ce vendredi à Dakar un mémorandum au président Macky Sall en lui demandant d'encourager ses pairs ouest-africains à « renégocier positivement » les Accords de Partenariat Economique (APE) notamment avec l'Europe.

Le mémorandum remis au  chef de l’Etat avant le début de la cérémonie d’ouverture de la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), félicite la « position forte » du Sénégal concernant les APE. La PLADH qui l’a invité à être ''son porte-voix'' devant ses pairs, le successeur de Wade a pris l’engagement de porter le message.

Dans une déclaration transmise à l’APS jeudi, la PLADH estime que ‘’l'ouverture de 75% du marché ouest africain à l'Union européenne ne profite pas aux populations et ne rentabilise pas l'économie sous-régionale.  De ce point de vue, il est nécessaire (pour les gouvernements africains) de renégocier les APE » selon la plateforme qui est d’avis que « dans le cadre des sommets de l’UEMOA et de la CEDEAO, les chefs d’Etats doivent s’armer de courage et d’abnégation dans la renégociation de ces accords commerciaux visant à développer le libre échange entre l’Union européenne et les pays dits ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique).

Ce pour, « pour sauver l’Afrique et ses ressources premières et éviter un pillage organisé par l’Union Européenne ».


Vendredi 25 Octobre 2013 - 16:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter