APR: Abdou Mbow donne un avant-goût des sanctions que risquent Farba Ngom et Cie



Ils risquent gros. Tout comme le Procureur près du Tribunal régional de Matam décidé à aller jusqu'au bout des affrontements de début février de responsables du parti présidentiel, l'Alliance Pour la République (APR) entend sévir. Le président de la République a lâché le lièvre samedi dernier. La commission de discipline du parti sera réactivée incessamment. Si pour l'heure, renseigne le journal "l'observateur", la date de démarrage des auditions n'est pas encore connue, Abdou Mbow, membre de ladite commission, donne un avant-goût des sanctions qui planent sur la tête des responsables cités dans les actes de violences qui ont secoué l'APR.

Pour le responsable des jeunes, les sanctions iront de l'avertissement à l'exclusion temporaire voire définitive du membre en passant par la suspension de 6 mois à 1 un et au blâme. Avant cela, la commission va procéder à l'audition de toutes les parties, puis va établir un rapport qui sera présenté au Secrétariat exécutif qui, à travers le président de la République , va prononcer les sanctions.


Mardi 11 Mars 2014 - 09:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter