APR-Après Biscuiterie, l'heure est grave à Guinaw Rails Nord: Macky alerté du risque d'implosion



Les militants de l’Alliance Pour la République (APR) – favorables au camp de Waly Valdiodio Ndiaye – de la commune d’arrondissement de Guinaw-rails nord ne veulent plus de leur coordonnateur de parti, Baba Sy, et interpellent la direction du parti, notamment, leur secrétaire général national, Macky Sall. Des risques d’implosion et de votes sanction planent sur la formation politique du chef de l’Etat dans la commune de Guinaw-rails nord (banlieue dakaroise). L’alerte a été donnée hier par des militants de l’APR de la localité lors d’un face-à-face avec les journalistes dans les locaux de l’institution municipale. Ces derniers fondent leur argumentaire sur les méthodes «cavalières» «fractionnistes» et«moyenâgeuses» de leur coordonnateur de parti.
 
 
En effet, depuis un certain temps, soutient Moussa Dieng, porte-parole du jour, leur coordonnateur de parti octogénaire et «autoproclamé» se signale par des propos impertinents et des actes maladroits aux antipodes de l’éthique politique qui, renchérit-il, pourraient avoir des conséquences néfastes sur la marche du parti dans la commune. Pour preuve, avance le porte-parole, «avant même les élections et la confection des listes, le soit disant coordonnateur s’est choisi un candidat qui depuis des lustres, a fui les problèmes et les dures réalités de la commune pour aller habiter ailleurs». Et de poursuivre, une telle démarche qui a les allures d’un aveu d’impuissance à conduire les rênes du parti a fini de révéler le manque notoire de respect qu’il (coordonnateur Baba Sy) a envers les populations de la localité. Comme si cela ne suffisait pas, renseignent M. Dieng et ses camarades, le coordonnateur a eu le toupet d’organiser des rencontres secrètes avec ses affidés à l’insu des responsables pour disent-ils, confectionner une liste en prenant les pièces d’état civil de ses proches.
 
 
Compte tenu de tous ces facteurs, indiquent les pourfendeurs du coordonnateur apériste de Guinaw-rails nord, il n’est point alarmiste de dire que l’heure est grave pour l’alliance pour la République dans la commune. «Nous voudrions attirer l’attention de l’opinion et des dirigeants sur les risques d’implosion et de votes sanction contre le parti ceci, du fait des méthodes cavalières, fractionnistes et moyenâgeuses utilisées par le coordonnateur auto-désigné (Ndlr : Baba Sy) pour parvenir à ses fins qui relèvent de la politique politicienne», soutiennent les partisans de Waly Valdiodio Ndiaye.


Vieux Père NDIAYE

Vendredi 7 Mars 2014 - 14:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter