APR Violence-Matam contamine Mbacké : Moustapha Cissé LO essuie des jets de pierres



APR Violence-Matam contamine Mbacké : Moustapha Cissé LO essuie des jets de pierres

Le président a beau sonner la fin de la récréation mais elle continue à l’Alliance Pour la République (APR) qui, entre querelles intestines, échauffourées, vit des moments troubles. La dernière en date, la réunion d’information du coordinateur départemental de Mbacké, Moustapha Cissé LO qui a récolté des jets de pierres.

 
La réunion d’information convoquée par le coordonnateur départemental de l’APR, à Mbacké, Moustapha Cissé Lô, a failli tourner au fiasco. Alors que tout marchait comme sur des roulettes, une pluie de pierres s’est abattue sur les responsables locaux du parti présidentiel et des formations politiques alliées. C’est le sauve-qui-peut. Les plus téméraires se lancent à la poursuite des assaillantes, qui n’ont pas traîné sur les lieux. Il a fallu l’intervention de la police pour calmer les ardeurs. Deux camps antagonistes, amenés l’un par M. Cissé Lô et l’autre par Omar Ndiaye « Angloma », peinent à accorder leur violons.


 Ibrahima Guéye, qui a autorisé Cissé Lô et ses partisans à tenir leur rencontre, revient sur sa décision, mettant ainsi les deux sensibilités sur le pied d’égalité. Un retournement de veste du maire de Mbacké loin de plaire au camp de Cissé Lô. Ce dernier a tiré à boulets rouges sur le maire,  l’accusant d’être l’instigateur principal de ces actes de sabotage. Cette situation a fait sortir le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, de ses gongs. « Dès mon retour à Dakar, je saisirai le chef de notre parti par écrit et je vous assure qu’un terme sera mis à ces dérives », promet le coordonnateur départemental de l’APR. Omar Ndiaye Angloma et ses partisans dans les colonnes du journal « L’Observateur », dégagent en touche, tout en minimisant les menaces de M. Cissé Lô.

Ibrahima Mansaly

Lundi 10 Mars 2014 - 16:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter