APR: passes d'armes épiques entre responsables - Macky et le Pm en sapeurs-pompiers

La réunion d'hier du Secrétariat Exécutif National (SEN) de l'Alliance Pour la République (APR a été houleuse avec des passes d'armes entre certains responsables. Pour certains protagonistes dans la lutte pour le contrôle du département de Dakar, c'était l'occasion de solder leurs comptes. Macky et son Premier ministre, Mahammad Dionne sont intervenus en sapeurs-pompiers.



Les responsables «apéristes» soldent leurs comptes après l’élection des membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT). Et le SEN qui s’est réuni hier, sous la présidence du Chef de l’Etat, Macky Sall a été houleuse par moment. Avec des passes d’armes entre certains responsables.
 
Il faut dire qu’entre Me Djibril War, Directeur de l’école du parti APR et Yakham Mbaye, Secrétaire d’Etat à la Communication, la tension est palpable. « Me War a fait une virulente sortie. Il s’est plaint des attaques contre sa personne. IL s’est insurgé contre le fait que de jeunes responsables de l’APR, fidèles au Secrétaire d’Etat à la Communication, l’aient violemment attaqué dans la presse pour ses positions sur l’APR de Dakar », révèlent des interlocuteurs du «Le Populaire».
 
«Yakham Mbaye a fortement répliqué. Il a expliqué qu’il n’a fait que se défendre. Il a fait des reproches au Directeur de l’école du parti. Il a dit ne pas comprendre que Me War l’ait traité de militant de 25e heure alors qu’il est membre fondateur de l’APR aux côtés de Macky Sall », précisent ces sources.
 
Il a fallu l’entregent du président Sall et de son Premier ministre pour apaiser la situation. «Macky Sall a réconcilié sur le champ Me Djibril War et Yakham Mbaye. Quant au Premier ministre, il en a fait de même entre Yakham Mbaye et Aboulaye Diouf Sarr.
 
Et des engagements ont été pris par les différents responsables pour que cessent les querelles de positionnement. Ainsi, le Chef de l’Etat n’est plus dans la perspective de sanctionner qui que ce soit après la défaite de Benno Bokk Yaakaar (BBY) à Dakar. Le patron de l’APR a salué le travail de Diouf Sarr mais a tenu à souligner qu’il n’y a eu aucun sabotage pour faire perdre la coalition présidentielle. 


Samedi 10 Septembre 2016 - 09:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter