ARTP : Abou LO cède le témoin à Abdou Karim Sall



L’ancien Directeur général de l'Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARTP), Abou LO a refait surface hier. Emporté par les événements du kidnapping, séquestration du mandataire de la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yaakaar (BBY), il a officiellement passé le témoin à son successeur, Abdou Karim Sall. Un homme du sérail qui, « s'engage à consolider les acquis et à les renforcer pour le plus grand bien du secteur. A Côté de vos réalisations, nous allons d'avantage renforcer notre présence dans le cadre de la coopération internationale ; accroître la contribution au développement des TIC avec le concours accru du Fonds de Développement des TIC et Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications ; renforcer la régulation au Sénégal avec l'appui du Ministère en charge des Télécommunications pour une concurrence saine et loyale au bénéfice du consommateur citoyen».


Un directeur à qui, le délégué du personnel ne manque pas de poser des revendications dès le premier jour. Le délégué du personnel a pris en effet, la parole en disant que «le discours des partenaires sociaux n'est souvent pas le plus désiré des dirigeants parce qu'ayant des connotations revendicatives. Nous tenons, au demeurant, à préciser qu'au-delà de la protection des intérêts des travailleurs qui résulte de la mission naturelle dont les délégués du personnel sont investis et qui émane de la législation sociale, nous avons un objectif commun avec les managers : protéger l'outil de travail».


Sans oublier de rappeler que «les agents de l'ARTP ne demandent qu'à être mis dans des conditions de travail permettant de libérer toutes les énergies dans une parfaite synergie». Abou LO blanchi dans le cadre de l’affaire a aussi récolté un émouvant hommage de la part du personnel de l'ARTP selon qui, le fils d'Ogo a posé de nombreux actes dans le sens de l'amélioration du climat social.


Mardi 3 Juin 2014 - 13:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter