ASECNA : Les travailleurs dénoncent la gabegie orchestrée par la direction générale



ASECNA : Les travailleurs dénoncent la gabegie orchestrée par la direction générale
Les travailleurs de l'Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) ne sont pas contents de leurs situations. Lors du séminaire de l’Organe Communautaire de Concertation et de Négociations (OCCN) ce 13 novembre à Ouagadougou, ils ont tenu à «dénoncer sans ambages en ce qu’un nombre impressionnant d’attitudes imputables à l’administration de l’agence est évidemment constitutif de faute de gestion caractérisées, voire d’abus de biens sociaux». Les membres du plénipotentiaires ont soutenu que, le constat d’une gabegie musclée orchestrée par la direction générale de l’ASECNA est de notoriété publique, alors que quelques donneurs de leçons ont l’outrecuidance de s’attendre à ce que nous, travailleurs de l’agence, soyons exclusivement seul à porter le fardeau de la prétendue crise financière dont s’en démarquent même ceux qui la prononcent. Selon eux, les dérapages inacceptables commis par la direction générale de l’ASECNA en témoignent. Et parmi ces dérapages, il y a «la célébration tous azimuts des festivités du cinquantenaire de l’ASECNA qui va coûter plus d’un demi milliard de francs CFA à la trésorerie de l’agence; la conclusion de marchés exorbitants et inutiles pour notre agence en vue d’en tirer des profits certains aux fins d’enrichissement sans cause de rentiers anonymes.
Ils ont, en outre, fait savoir qu’ «au jour d’aujourd’hui le trafic a repris normalement sa courbe pour atteindre des niveau non escomptés par les prévisions erronées et empreintes d’incompétence des services de la direction générale de l’ASECNA sur un sujet de gestion aussi sensible».
Outre le fait que le niveau des redevances est très satisfaisant, il importe de retenir que l’agence ne connait actuellement aucun souci de trésorerie, bien au contraire l’ASECNA se porte financièrement et économiquement bien, comme l’a soutenu, en début novembre à Libreville, le Directeur Général de l’ASECNA, Monsieur Youssouf Mahatmat.
Face à cette situation, les représentants des travailleurs de l’ASECNA, membres plénipotentiaires de l’OCCN ont condamné sans réserve les dérives et la gabegie constatées au niveau de la direction générale de l’ASECNA qui signe et persiste dans les fautes de gestion. Ils exigent la prise immédiate de mesures correctives des restrictions faites sur la rémunération et la mise en œuvre diligente de certaines mesures différées.





Papa Mamadou Diéry Diallo

Samedi 21 Novembre 2009 - 16:53




1.Posté par Coco le 27/11/2009 11:58
Dans le meme esprit que les problemes souleves par les travailleurs de l'ASECNA, on peut douter de la transparence et du respect des regles dans lesquels les marches d'appels d'offres sont contractes a l'ASECNA : le non respect des procedures entrainent bizarrement l'elimination de fournisseurs conformes en tout point techniquement aux cahier des charges et pouvant faire economiser des milliards de CFA a l'Agence.
A qui profite cette maniere de proceder ?
Notamment, il serait interressant que vous enquetiez sur le marche en cours d'attribution pour le renouvellement des Aides de Navigation VOR-DME/Route- ILS-DME/ATTERRSSAGE, Equipements NAVAIDS , PSE 2009 - 2013 .ou la societe THALES semble favorite en ayant un prix superieur de plus 6 milliards de CFA .................
Qui dit mieux ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter