ASSAMM: «C’est à cause des troubles mentaux de mon grand-père », Ansoumana DIONE



Le 14 juillet 2000 marque la naissance de l’ASSAMM, Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux. Aujourd’hui, quinze ans après, Ansoumana DIONE se souvient de cette nuit qui a transformé sa vie, faisant de lui un homme très engagé pour la défense de ces individus innocents. Pour rappel, il avait un grand frère, Salif DIONE, souffrant de troubles mentaux qu’il accompagnait souvent pour des soins médicaux, à l’Hôpital psychiatrique de Thiaroye. D’ailleurs, c’est à cause de la maladie de celui-ci qu’il ne pouvait pas réussir dans aucune activité. Ainsi, il fallait donc trouver une solution à ce problème et c’est ce jour-là, vers quatre (4) heures de matin, que l’idée de créer cette Association lui est parvenue, alors qu’il était en train de réfléchir au niveau de la chambre numéro six de la Division une de cette structure nationale.


Et, toujours déterminé à poursuivre son combat, notamment pour la prise en charge médicale gratuite et la réinsertion sociale des malades mentaux errant à travers les rues, il croit encore à ses nobles ambitions, espérant que le Centre psychiatrique de Kaolack soit enfin mis à la disposition de son Organisation pour accomplir cette mission humanitaire.
 
Ansoumana DIONE, Président de l’ASSAMM


Mardi 14 Juillet 2015 - 13:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter