PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Abbé Jacques Seck: «J’ai demandé à ce que mon père soit enterré selon le rite musulman»

Chrétiens et musulmans ne font qu’une seule et même famille au Sénégal. C’est l’avis de l’Abbé Jacques Seck, qui était l’invité du Khalife de Pire, Serigne Moustapha Cissé, lors de son Gamou annuel. Le religieux a même révélé que son père a été enterré dans la pure tradition musulmane, à sa demande à lui.



Abbé Jacques Seck: «J’ai demandé à ce que mon père soit enterré selon le rite musulman»
«Mes relations avec le marabout ne datent pas d’aujourd’hui et je prie le Seigneur qu’il le laisse encore longtemps parmi nous, pour le bonheur et la tranquillité du Sénégal», a déclaré l’Abbé Jacques Seck dans les colonnes de l’Observateur.

Et de poursuivre : «Si ça ne dépendait que de la volonté de Dieu, je serais devenu musulman. J’ai été baptisé en 1949. Mon père est devenu musulman en 1950 au détour d’un voyage à Saint-Louis. Quand il est revenu de la maison, on a organisé une fête en son honneur. Mon père était Tidiane, parce qu’Ababacar Ndour, le premier imam de Palmarin, avait épousé une de mes sœurs ».

 L’Abbé Seck de conclure: «Mon père me disait qu’il voulait mourir et aller au paradis des musulmans, je lui répétais qu’il n’y avait qu’un seul paradis pour tous et qu’il commettait une erreur. Mon père est mort musulman et c’est moi qui ai demandé à l’imam de faire en sorte qu’il soit enterré selon les rites musulmans».

Ousmane Demba Kane

Lundi 7 Novembre 2016 - 19:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter