Abdou Diouf sur la crise du Mali : « nul n’est à l’abri »

L’ancien président de la république du Sénégal, Abdou Diouf n’a pas manqué de s’exprimer sur la crise Malienne.Inquiet sur la situation de ce pays où la démocratie et les droits de l’homme sont menacés, le secrétaire général de l’organisation internationale de la francophonie(Oif) appelle tous les pays voisins du Mali, regroupés au sein de la CEDEAO, à agir très vite.



Abdou Diouf sur la crise du Mali : « nul n’est à l’abri »
Cité par le journal « L’Observateur », M. Diouf soutient que « la CEDEAO puisse trouver une solution pacifique. Sinon,  il faut une mobilisation internationale pour nous débarrasser de ce chancre du Nord-Mali ». Une manière de dire que : « Si tu vois la case de ton voisin qui se brûle, apporte lui de quoi éteindre le feu avant de se poser des questions sur l’origine de l’incendie ».

Il exprime toute son indignation sur ces gens qui massacrent les populations sur fond de « charia » ; dit-il «  quand je vois ce qui s’y passe, cette islam mal expliqué, ces amputations, ses crimes, cette façon de mépriser la femme, la profanation du patrimoine historique et religieux… mais je ne peux pas le supporter ».

Abdou Diouf se démarque de ces gens à travers la religion musulmane et sonne l’alerte pour une intervention immédiate sinon avance-il «  si on les laisse faire, c’est toute la zone sahélienne qui va être déstabilisée. Ils menacent aussi la sécurité internationale. Nul n’est à l’abri ».   

Al Hassane Ba (stagiaire)

Mercredi 19 Septembre 2012 - 15:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter