Abdou Khafor Touré claque la porte du PDS et explique : «C’est avec un haut le cœur»



«C’est une décision douloureuse, une décision de rupture. C’est avec un haut-le-cœur et un grand pincement que je me suis résolu à mettre fin à mon engagement au Parti Démocratique Sénégalais (PDS) », campe l’ancien patron de l’ANEJ dans une interview accordée à «l’Observateur».
 
Abdou Khafor Touré de marteler : «Conformément aux engagements et à la déclaration du frère secrétaire général, le 30 mars 2012, au CICES (Centre International de Commerce et d’Echanges), nous nous étions engagés, avec un certain nombre d’amis de même génération : Tafsir Thioye, Aziz Dop, Lamine Keïta, Ablaye Sow, à reprendre le flambeau, à travailler pour l’émergence d’un nouveau leadership jeune,…Malheureusement, après quatre (4) ans, nous nous sommes rendu compte, la mort dans l’âme qu’il y a de l’immobilisme dans le parti, il y a un refus de changement ».

«Aujourd’hui, le PDS qui devait être la locomative, en est le wagon», déplore le désormais ex-responsable libéral. Sur son avenir politique, l’ancien patron de l’ANEJ et membre de la Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL) n’exclue «aucune hypothèse». A cet effet, assure-t-il : «Je pense avoir fait suffisamment de preuves en politique. Mais ce que je ferai, sera conforme à mes valeurs».


Mercredi 4 Mai 2016 - 13:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter