Abdou Latif Coulibaly : « J’ai beaucoup de sympathie pour Idrissa Seck mais il a un vrai problème »



Abdou Latif Coulibaly : « J’ai beaucoup de sympathie pour Idrissa Seck mais il a un vrai problème »

 
 
Les coups pleuvent contre Idrissa Seck. Présidant un séminaire sur la transparence dans le département de Mbour ce mardi, le porte-parole du gouvernement et ministre de la Bonne gouvernance ne rate pas l’occasion pour tirer à boulets rouges sur le maire de Thiès qualifié de « fainéant » qui n’a que le mot argent à la bouche.
 
 
 « Il en est même arrivé à croire si on lui dit telle personne travaille, il pense que ce n’est pas vrai. Je me demande d’ailleurs s’il sait ce qu’est le travail réellement. C’est la raison pour laquelle dès qu’il débarque il pense que les gens ne travaillent pas parce que lui son rapport avec le travail est un rapport problématique. Il a rapport presque névrotique avec l’argent et son moi », lâche Abdou Latif Coulibaly qui martèle.
 
 
« De deux choses l’une ou il a eu le sentiment qu’on lui a volé quelque chose ou il a le sentiment qu’il devait nécessairement être là. Dans l’un et l’autre cas, c’est un défaut terrible. Cela pose un problème pour la crédibilité de l’homme lui-même et son rapport avec la société, la communauté…un problème de respect fondamental pour les sénégalais. Il est facile de rester si (6) mois à l’étranger et prétendre parler au nom des Sénégalais dont il se coupe totalement pour ensuite  revenir dire parler en leur nom ».

 
Ce que trouve regrette le ministre. Ce, d’autant plus souligne Abdoul Latif Coulibaly que personnellement, honnêtement, il a beaucoup de sympathie pour ce garçon (Idrissa Seck)  car dit-il, « je le connais depuis longtemps ». Mais le constat est là selon le porte-parole du gouvernement, « à chaque fois qu’il ouvre la bouche soit il parle d’argent soit son égo transparait de façon fondamentale dans ce qu’il dit, c’est un vrai problème ».
 
 
Le ministre de la Bonne gouvernance s’est prononcé à Mbour dans le cadre d’un séminaire sur la transparence. Ce, pour apporter la réplique au leader de Rewmi qui dès sa descente d’avion ce dimanche a dénoncé le régime carrent de Macky Sall qui devrait selon les propres termes d’Idrissa Seck être poursuivi pour enrichissement illicite. 


Mardi 22 Avril 2014 - 20:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter