Abdou Latif Coulibaly « certaines personnes ont pu être offusquées par mes propos, j’en suis sincèrement désolé »



Abdou Latif Coulibaly « certaines personnes ont pu être offusquées par mes propos, j’en suis sincèrement désolé »
Lors d’une sortie sur l’affaire opposant Dangote et la famille de feu Serigne Saliou Mbacké, le ministre Abdou Latif Coulibaly parlant du marabout avait dit « le sieur Saliou Mbacké » et non Serigne Saliou Mbacké. Un manque de considération, avaient dit des membres de la communauté mouride, le ministre en charge de la promotion de la bonne gouvernance et porte-parole du gouvernement avait même reçu des menaces de mort. Aujourd’hui dans une interview avec le journal Observateur, il déclare, « (…). Je considère que je n’ai jamais, et il ne peut pas me venir à l’esprit d’offenser quelque communauté que ce soit. Si les gens connaissent un peu mes origines, mon éducation, je ne peux imaginer offenser une communauté à qui Dieu a donné sa grâce. (…). Il est vrai qu’il y a certaines personnes qui ont pu être offusquées par les propos que j’ai tenus, j’en suis sincèrement désolé. Ce n’était pas du tout mon intention ».

Sur les menaces de mort et les personnes déjà arrêtées, le ministre déclare, « quand un délit est commis, je ne peux être que partie civile, mais l’action publique ne m’appartient pas. (…). Des menaces de mort, j’en ai reçu dans ma vie professionnelle. Je ne vais pas m’y étendre outre mesure».


Vendredi 25 Octobre 2013 - 11:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter