Abdou Sène, membre du CD du PDS: « le départ de Souleymane Ndéné Ndiaye ne surprendrait guère les responsables libéraux »

De retour au Sénégal après un long séjour à Londres où il était parti parfaire son anglais, le dernier premier ministre du président sortant Wade avant la perte du pouvoir en 2012, Souleymane Ndéné Ndiaye ne bénéficie pas de la « confiance » de ses frères libéraux au niveau du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) où « sa position » est si « très ambigüe » que « son départ » du parti, « ne surprendrait guère les responsables libéraux» qui "ont appris son voyage à l'étranger et son retour au pays à travers la presse".



Abdou Sène, membre du CD du PDS: « le départ de Souleymane Ndéné Ndiaye ne surprendrait guère les responsables libéraux »
Membre du comité directeur du PDS et non moins le président du Conseil rural de Ndondol dans le département de Bambey, Abdou Séne qui se prononce sur le cas de l’ancien premier ministre de Wade, ne manque pas de préciser, « c’est à travers la presse qu’on a appris comme tout le monde le voyage du frère Souleymane Ndéné Ndiaye à l’étranger.

C’est aussi à travers cette même presse qu’on a appris son retour. En vérité la position de Souleymane Ndéné Ndiaye reste très ambigüe. Depuis plusieurs mois, il affirme clairement à qui veut entendre sa proximité avec Macky Sall. Maintenant, c’est à lui de faire son choix en choisissant son camp. Qu’il reste au PDS ou qu’il fasse autre chose » avant d’asséner que son « départ ne surprendrait guère les responsables libéraux". Le mieux qu’il puisse faire, c’est de jouer franc-jeu et d’arrêter son yoyo politique. C’est indéniable qu’il est un leader politique chevronné avec une expérience immense mais il doit clarifier sa position », sur les colonnes du journal « L’As ».


Vendredi 12 Juillet 2013 - 13:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter