Abdoul Aziz Mbaye fait la leçon à Wade: «On n’a jamais vu Senghor intervenir dans la vie publique…»



Abdoul Aziz Mbaye fait la leçon à Wade: «On n’a jamais vu Senghor intervenir dans la vie publique…»

De nouveaux missiles largués contre Me Abdoulaye Wade. Après Seydou Gueye, secrétaire général du gouvernement et Me Bassirou Ngom, avocat de l’Alliance Pour la République (APR), c’est le ministre de la Culture qui réplique au président sortant qui fustige l’incarcération de son fils Karim Wade dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis et dont le seul délit selon lui, est d’être fils d’un ancien président, ce qui serait devenu un délit au Sénégal. « On n’a jamais vu Senghor intervenir dans la vie publique après son départ du pouvoir. Pourquoi, parce qu’il respectait l’Etat sénégalais qu’il avait laissé derrière et que lui-même avait contribué à forger. C’est une leçon qu’on doit rappeler tout le temps » lâche Abdoul Aziz Mbaye qui précise sa pensée.


«  Certains ne le respectent pas et je dis actuellement quand un ancien président se permet des commentaires sur la gestion de ce pays, ce n’est pas acceptable. Vous comprenez ce que je dis. L’essentiel, c’est ce que lui Senghor a donné l’exemple et cet exemple mérite d’être rappelé. Ce rappel, je le fais ici pour le bien de toute la jeunesse. C’est la substance qui nous intéresse mais les individus n’ont aucune importance d’autant plus celui qui ne dirige pas ce pays. Aujourd’hui, celui qui dirige le pays s’appelle  Macky Sall ».
Le ministre de la Culture a tenu ces propos au cimetière de Bel air où il était avec des responsables du Parti Socialiste (PS) pour rendre hommage à Léopold Sédar Senghor à l’occasion de la commémoration de la mort il y a douze (12) ans du premier président de la République du Sénégal. 


Samedi 21 Décembre 2013 - 01:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter