Abdoul Aziz SY Al Amine pas tendre avec Idy : « Il n’écoute pas les conseils et n’accepte pas la contradiction »

Le porte-parole du khalife général des Tidianes ne rate pas le leader de Rewmi. « Il fait des erreurs dans sa démarche et n’écoute pas les conseils ». Pis, « il n’accepte pas la contradiction » selon Abdoul Aziz SY Al qui demande à l’ancien premier ministre de « changer ». Le marabout qui dit refuser de recevoir Idrissa Seck depuis que ce dernier a faussé leur rendez-vous ne manque pas d’indiquer que ce sont ces travers du maire de Thiès qui sont à l’origine de ses problèmes avec le président sortant Wade.



Idy récolte des critiques à Tivaoune. Au cœur des démarches pour tenter de réconcilier Wade et son ancien premier ministre, Idy, le porte-parole de la famille SY qui recevait une délégation de Rewmi précise qu’à un moment donné tout était réuni pour que les choses rentrent dans l’ordre. « J’ai eu à joindre Me Wade pour lui demander de répondre sincèrement et clairement à la question : Etes-vous dans les dispositions pour vous réconcilier avec Idrissa Seck. Il m’a assuré qu’il ne pouvait pas se séparer de son ancien premier ministre qui lui rend d’énormes services. Il m’a envoyé une délégation comprenant le professeur Iba Der Thiam et Me Madické Niang pour me signifier son accord. Mais à chaque fois, la dynamique a été torpillée », explique le marabout qui charge l’opposant au régime Sall.


« Idrissa Seck fait des erreurs dans sa démarche et n’écoute pas les conseils. Il n’accepte pas la contradiction. Il faut qu’il change, qu’il écoute les conseils et qu’il accepte ses erreurs. D’ailleurs ses problèmes avec Me Abdoulaye Wade découlent d’une telle attitude car à un moment donné, il était en bisbilles avec tout le palais mais aussi avec avec Moustapha Wade, le frère aîné de l’ancien président. Un jour, à la veille du « Gamou » il m’a appelé pour me dire qu’il doit venir Tivaoune pour rendre visite aux différentes familles et qu’il prendrait le dîner chez moi. Alors que je l’attendais, il n’a trouvé rien de mieux à faire que de vouloir déléguer Youssou Diagne parce qu’il était allé à Dakar. Depuis lors, il cherche à me rencontrer mais je refuse », lâche le marabout qui n’innocente pas Wade dans l’échec des pourparlers avec son ancien premier ministre.


« A un moment donné, tout était réuni pour aboutir à un accord définitif » entre les deux (2) hommes mais il fallait compter avec le prédécesseur de Macky qui a tout bousillé à travers une sortie face à la presse » dans les colonnes du journal « l’as » où Bathie Gadiaga conduisant la délégation de Rewmi qui explique le comportement d’Idrissa Seck, souligne que tous ceux qui sont proches du maire de Thiès le comprennent parfaitement, car dit-il, « avec toute la charge reçue entre 2004 et 2012, les injustices et la pression subies, c’est normal qu’en tant qu’être humain qu’il y ait des écarts de ce genre. A cela s’ajoute, les charges mystiques faites sur lui par ses adversaires politiques d’alors et qui sont bien visibles dans sa conduite ». 


Lundi 13 Janvier 2014 - 10:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter