«Abdoul Mbaye m’a trahi...», Bocar Samba Dieye



«Abdoul Mbaye m’a trahi...», Bocar Samba Dieye
«Je ne dois rien à la banque. J’ai payé l’intégralité de l’argent qu’elle m’a prêté. C’est elle qui me doit 3 milliards 900 millions de F CFA», se défend le commerçant dans l’affaire qui l’oppose à la CBAO.

Bocar Samba Dieye de marteler dans «LeQuotidien»: «C’est depuis 2008 que je n’ai plus amené du riz avec le financement de la CBAO. Nous avons eu des problèmes. Sur les onze (11) bateaux que j’ai importés, j’ai payé les sept (7) et il restait quatre (4) qu’ils ont remis à d’autres fournisseurs sous prétexte que j’ai insulté leur directeur. J’ai réclamé ma commande et après, j’ai payé intégralement les onze (11) bateaux. J’ai engagé un expert qui m’a dit que c’est la banque qui me doit trois (3) milliards de F CFA. En ce qui concerne les traites, il m’a aussi dit que si la banque n’est pas en mesure d’apporter la preuve que tu lui dois, donc c’est elle qui te doit la somme de 1,5 milliards de F CFA. C’est ainsi qu’en 2009, j’ai porté plainte contre la banque. Et le juge saisi du dossier leur a demandé d’apporter la preuve que je leur dois de l’argent. Il a désigné un expert dont l’expertise n’a rien révélé».

Poursuivant son déballage, il soutient qu’Abdou Mbaye lui avait proposé de mettre en place la banque sénégalo-tunisienne qui a été rachetée par Attijariwafa Bank. «Etant d’accord sur le principe, je lui ai demandé à avoir 25% des actions mais Abdoul Mbaye m’a trahi. A ma grande surprise, il a installé Aliou Sow dans l’actionnariat et ne m’a accordé que 3.000 actions. C’est par la suite que je suis arrivé à les multiplier par dix (10). Mais quand Abdoul Mbaye vendait la banque aux Marocains, il ne m’a jamais mis au courant. Et quand il a eu des problèmes avec eux, il est venu me voir pour me dire de lui prêter toutes mes actions afin qu’il puisse les combattre. Ce que j’ai refusé… ». 


Vendredi 9 Juin 2017 - 11:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter