Abdoul Mbow à Nafi Ngom Keïta : «Elle n'est intéressée que par des privilèges».

Abdou Mbow s’offusque de la posture de Nafi Ngom Keïta qui a dénoncé la décision du président de la République de la destituer de son poste de présidente de l’Office nationale de lutte contre la corruption (Ofnac). Selon le député à l’Assemblée nationale, la désormais ex présidente de l’Ofnac n’est pas envers les Sénégalais.



Abdoul Mbow à Nafi Ngom Keïta : «Elle n'est intéressée que par des privilèges».
«Nous sommes vraiment scandalisés par la réaction de Nafi Ngom Keïta. Nous ne pouvons pas comprendre qu’un haut fonctionnaire de son rang qui a été à l’Ige et aussi présidente de l’Ofnac se permet de publier une lettre confidentielle adressée au chef de l’Etat. Cela est contraire à la déontologie d’un haut fonctionnaire. C’est inacceptable », a fustigé le troisième adjoint à l’Assemblée nationale.

La position de Nafi Ngom Keïta pour contester sa destitution conduit M. Mbow à se poser certaines questions : «On doit se demander aujourd’hui est-ce que Mme Nafi Ngom Keïta mérite les responsabilités qu’on a eu à lui confier ? L’autre question qu’on se pose aussi est de savoir si Mme Nafi Ngom Keïta, elle-même, qui se fait le chantre de la transparence et de la bonne gouvernance, a fait sa déclaration de patrimoine ? Elle doit répondre à cette question devant les Sénégalais ».

Et cette posture de l’ancienne chef de l’Ige est d’autant plus suspecte aux yeux du parlementaire que celle-ci ne soutient pas sa remplaçante à la tête de l’Ofnac : «En fait, si Mme Keïta n’avait pas des intérêts personnels, elle devrait soutenir sa collègue qui est aujourd’hui à la tête de l’Ofnac au lieu d’ameuter l’opinion nationale et internationale. La démarche de Nafi Ngom Keïta prouve qu’elle n’est intéressée que par des postes de responsabilités et des privilèges ».

D’ailleurs, pense-t-il, la désormais ex présidente de l’Ofnac, ne dit pas toute la vérité aux Sénégalais : «Je voudrais demander à Nafi Ngom Keïta de répondre aux Sénégalais, si elle n’a pas reçu 36 mois de salaire. C’est la question que je lui pose. On doit aujourd’hui se poser des questions sur la véracité des déclarations que Mme Keïta fait».

Ousmane Demba Kane

Mardi 2 Août 2016 - 11:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter