Abdoulaye Baldé : « Je condamne ces histoires de Conseil des ministres décentralisé »

Dans un entretien accordé au journal « Le Quotidien », le maire de Ziguinchor et ex-ministre sous l’ère Wade, ne voit pas d’un bon œil la politique du nouveau régime sur les Conseils des ministres décentralisés. « Je condamne ces histoires de Conseil des ministres décentralisé », soutient M. Baldé.



Abdoulaye Baldé : « Je condamne ces histoires de Conseil des ministres décentralisé »
« Cela n’est rien d’autre, qu’une campagne déguisée. Le Conseil des ministres est national par essence. Associer à ses réunions, des gens qui ne sont pas ministres, c’est du n’importe quoi. C’était plus judicieux d’organiser des CRD spéciaux voire des Conseils interministériels ou présidentiels », dénonce le maire de Ziguinchor.

Mais le prochain conseil des ministres décentralisé programme la Casamance, au sud du pays. Abdoulaye Baldé confirme qu’il est tout de même convié. « Il paraît que je suis convié, c’est le gouverneur qui vient de me le dire. Toutes les façons moi je suis en campagne électorale, j’apprécierai en fonction des intérêts de la ville. Je suis un républicain avant tout », reconnait M. Baldé.

« Pour la Casamance, j’ai déploré qu’on nous ait promis monts et merveilles, mais depuis que Macky Sall a été élu, il ne parle plus de la Casamance, aucune action n’a été faite ; sur le terrain nous n’avons pas vu de solution. Personne n’est désigné pour s’occuper du dossier. C’est vrai que Macky Sall a été en Gambie, comme du reste, le Président Wade. Il n’y a pas de nouveauté dans ce sens là. Les émissaires n’ont pas rencontré les gens du maquis mais ceux de Yaya Jammeh », selon Abdoulaye Baldé.


Vendredi 15 Juin 2012 - 10:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter