Abdoulaye Baldé : «L’opposition n’est pas dans la perspective d’une candidature unique».

La candidature unique de l’opposition n’est pas encore d’actualité si l’on en croit Abdoulaye Baldé. Le député-maire de Ziguinchor, qui s’exprimait en marge de la foire des produits de la Casamance, ce samedi, a révélé que, même si l’opposition se concerte, leurs discussions sont orientées plus vers le processus électoral et les «points sur lesquels nous pourrons nous accorder» que sur autre chose.



Abdoulaye Baldé : «L’opposition n’est pas dans la perspective d’une candidature unique».
La plateforme qui est sur le point d’être mise sur pied par l’opposition n’a pas pour vocation, pour le moment, de s’occuper de la question de la candidature unique si l’on en croit Abdoulaye Baldé : «L’opposition se concerte, mais pas dans la perspective d’une candidature unique. Nous sommes une plateforme de concertation que nous avons mise en place pour réfléchir sur l’ensemble du processus électoral et sur les points communs sur lesquels nous pourrons nous accorder pour mener un combat en commun. Mais il ne s’agit pas encore de candidature», déclare-t-il

Abdoulaye Baldé, qui était à la place de l’Obélisque pour les besoins de la Foire des produits de la Casamance est aussi revenu sur l’audit de sa gestion de la mairie de Ziguinchor par les Vérificateurs de l’Etat : «Quand on vous confie des responsabilités, il faut pouvoir rendre compte. Maintenant, il y en a qui pensent qu’il y a un peu une main politique derrière, parce que le moment choisi et les personnes choisies, c’est ça qui donne la nausée. Mais pour le reste c’est une mission régalienne. L’Inspection générale d’Etat est un corps d’élite que personne ne peut manipuler», a-t-il martelé.

Selon lui, cette mission n’est pas seulement financière : «c’est un contrôle de gestion financière et un contrôle administratif. Et ils font souvent des recommandations pour permettre aux structures contrôlées d’améliorer leur gestion administrative et de se conformer à un certain nombre de principes qui sont, peut-être, des principes que les gens méconnaissent», a-t-il indiqué.

Ousmane Demba Kane

Lundi 17 Août 2015 - 09:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter