Abdoulaye Baldé bel et bien à la CREI, ce lundi: Les précisions de son avocat, Demba Ciré Bathily

C’est finalement la bonne information. Abdoulaye Baldé était bel et bien à la Cour de l’Enrichissement Illicite (CREI) ce lundi. Ce, après avoir été mis en demeure dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis. Le maire de Ziguinchor y est encore attendu ce 26 août car la CREI en train de juger Karim, ne veut pas faire dans la précipitation.



En effet, nombreux sont les journalistes qui ont fait le pied de grue ce lundi à la Section de Recherches (SR) de la Gendarmerie de Colobane où le maire de Ziguinchor est annoncé depuis jeudi dernier dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis. Mais il semblerait que la procédure déclenchée en juillet dernier contre l’ancien dignitaire libéral n’en soit pas encore là. Loin de la Caserne Samba Diallo, Abdoulaye Baldé était à la CREI, révélaient les proches du poursuivi ce matin. 


Le patron de l’Union des Centristes du Sénégal (UCS) a été sommé de justifier cinq (5) milliards de F CFA que lui reproche ladite Cour. Et c’est le 11 août dernier qu’il avait déposé pas moins de mille (1000) pages pour répondre à la mise en demeure servie par le Procureur spécial, Alioune Ndao.  Trois (3) jours après qu'il a déposé ses justificatifs, des gendarmes s’étaient présentés chez lui pour le cueillir mais c'est sans ce dernier qu'ils ont dû quitter les lieux vers 18 heures. L'audition du jour terminée, Abdoulaye Baldé est même rentré chez lui, renseigne la Rfm qui l'y annonce le 26 août prochain. 


En effet, déclare l'un de ses avocats au sortir de l'audition, Demba Ciré Bathily: «On s’est présenté devant la commission et on est reconvoqué ce 26 août, la commission estime qu’elle dit prendre connaissance du dossier davantage connaissance du dossier"

Ibrahima Mansaly

Lundi 18 Août 2014 - 18:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter