Abdoulaye Baldé convoqué ce matin à la CREI : l’UCS et le MFDC sur le pied de guerre



Le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé devra déférer aujourd’hui à la convocation de la CREI pour justifier l’origine de son patrimoine estimé à près de cinq (5) milliards. Une convocation qui n’est apparemment pas du goût de son parti l’Union Centriste Sénégalais et du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance. En effet, Abdoulaye Baldé ne sera pas seul dans cette épreuve. Il pourra compter sur le soutien sa faille de ses militants et sympathisants  ainsi que sur celui du Mouvement des Forces  Démocratiques de la Casamance  qui ont sonnés la grande mobilisation. «Beaucoup de nos militants, des amis, des sympathisants et des proches du maire Abdoulaye Baldé ont, à bord de bus rallié Dakar pour lui apporter, ce lundi, soutien et réconfort » informe Taibou Diedhiou adjoint au maire.


La responsable politique de l’Union des Centristes Sénégalais, dans le quartier de Kandialang (Casamance) poursuit : « Nous nous sommes donné rendez-vous ce lundi matin dans l’enceinte de la mairie pour tout le temps que notre leader sera à la CREI. Et même si des militants sont à Dakar, la base affective est ici à Ziguinchor pour  accompagner Abdoulaye Baldé dans son combat, dans cette aventure d’où je suis sûr qu’il sortira grandi ». 


Selon, le responsable centriste, « Abdoulaye Baldé est blanc comme neige ». D’ailleurs, à  son avis, il y des dossiers plus importants sur lesquels le président devrait s’épancher comme celui de l’assassinat d’Omar Lamine Badji, ancien président du conseil régional de Ziguinchor de même que l’audit financier du dossier casamançais suite aux révélations du colonel Abdoulaye Aziz Ndao dans son livre « Pour l’Honneur de la Gendarmerie. «Nous ne récusons pas qu’Abdoulaye Baldé  soit entendu comme tout autre », tempère Taibou Diadhiou dans les colonnes de l’Observateur, mais « seulement nous avons le droit de demander que la vérité éclate dans ces dossiers qui intéressent les populations casamançaises en particulier et celles sénégalaises en général »


Le mouvement séparatiste suit aussi de très près l’audition du maire de Ziguinchor ce lundi à la CREI.
« Nous attendons et nous suivons de près et attentivement la situation comme tous les dignes fils de la casamance », annonce Daniel Diatta, ancien combattant du MFDC et membre de l’aile politique du mouvement séparatiste.


Lundi 11 Août 2014 - 11:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter