Abdoulaye Daouda Diallo apporte la réplique à l’opposition

Le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo a apporté des précisions suite aux accusations de l’opposition notamment le Fpdr qui demande sa démission parce que qu’elle doute de sa neutralité à organiser des élections libres et transparentes. Le ministre de l’Intérieur a tenu à dénoncer les positions des camarades de Mamadou Diop Decroix du Front patriotiques pour la défense de la République (Fpdr).



Abdoulaye Daouda Diallo  apporte la réplique à l’opposition
« Personne ne peut confisquer la volonté populaire » clame Abdoulaye Daouda Diallo. Le ministre de l’Intérieur tient ainsi à répondre à l’opposition qui réclame  sa démission parce qu’étant   membre du parti au pouvoir, l’Alliance pour la République (Apr). Abdoulaye Daouda Diallo trouve même choquant et insultant les allégations de l’opposition réunie au sein du Frpdr contre les autorités en charge du processus électoral. Car affirme t-il, « Au Sénégal, le niveau de la démocratie est à tel point que personne ne peut frauder ou truquer des élections ». Même s’il reconnait que le ministère de l’Intérieur est un des maillons essentiels de la chaine d’organisation M. Diallo est sûr que les acteurs  qui organisent ne vont jamais accepter de se tremper dans des actes qui vont semer le doute dans la tête des opposants  et des observateurs.

Abdoulaye Daouda Diallo se réjouit en outre du niveau de démocratie de notre pays, bon baromètre, raison pour laquelle il pense que « s’il avait possibilité de fraude il n’y aurait pas deux  alternances au Sénégal ». Toutefois il conseille à l’opposition d’aller mouiller le maillot sur le terrain car c’est le peuple qui vote et élit ses dirigeants et non les communiqués et les conférences de presse pour dénigrer les autorités en charge du processus électoral.      
 
 

Khadim FALL

Vendredi 18 Septembre 2015 - 09:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter