PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Abdoulaye Diouf Sarr : «Il faut que le Conseil constitutionnel serve à quelque chose».

La question de la réduction du mandat du président de la République interpelle Abdoulaye Diouf Sarr. En effet, le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire est d’avis que la décision de demander l’avis des 5 sages est plus que pertinente car, il faut que le Conseil constitutionnel serve à quelque chose.



Abdoulaye Diouf Sarr : «Il faut que le Conseil constitutionnel serve à quelque chose».
«Nous sommes dans un Etat de droit et il faut que chaque institution serve à quelque chose. Ne dévalorisons pas notre Conseil constitutionnel en portant ce débat. Il faut qu’il ait le poids d’une véritable institution», a réagi Abdoulaye Diouf Sarr sur la question de la réduction du mandat et du vœu du chef de l’Etat de demander l’avis des 5 sages comme le veut l’article 51 de la Constitution du Sénégal.

Selon lui, cette question devrait être dépassée car constituant en elle-même un faux débat : «les Sénégalais ont une chose à faire, le Président pense au déroulement de son plan de développement et non à des faux débats et ceci devrait faire l’objet d’un exemple pour l’ensemble des Sénégalais qui ont un objectif commun de développement. Et à la fin, le respect du calendrier et de la procédure normale sera de mise», a-t-il soutenu.

Abdoulaye Diouf Sarr, par ailleurs maire de Yoff s’est aussi prononcé sur l’importance des projets de sa commune dont il présidait le lancement hier : «il y a entre autre un projet d’infrastructure qui vise la modernisation de la cité mais aussi un volet pêche avec des travaux du quai de pêche qui est un besoin significatif de la localité qui se trouve être un fief de pêcheurs. Le stade de Yoff étant dans un état de délabrement très avancé, il y a un projet de rénovation et de modernisation. S’y ajoute l’amélioration de vie pour mettre en place un lieu de loisir pour jeunes, femmes et toutes les couches de la société », a-t-il lancé.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 8 Janvier 2016 - 11:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter