Abdoulaye Makhtar Diop : «Il ne peut pas y avoir de débat sur la double nationalité au Sénégal»

Le débat sur la double nationalité n’a pas lieu d’être. C’est l’avis du Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop. Et pour cause, le parlementaire explique que la Constitution a déjà réglé la question.



 «Au Sénégal, il ne peut pas y avoir de débat sur la double nationalité. L’article 28 du Code de la nationalité est clair. Il stipule que tout Sénégalais majeur qui prend une autre nationalité perd automatiquement la nationalité sénégalaise.

Le chef coutumier qualifie même de «pléonasme » l’article de la Constitution qui exige d’être exclusivement de nationalité sénégalaise pour prétendre au fauteuil de président de la République du Sénégal.

Mais, fait savoir M. Diop, pour redevenir Sénégalais, il ne suffit pas simplement de renoncer à l’autre nationalité : «Quand vous contractez une autre nationalité, si vous y renoncez, il faut demander au président de la République de vous accorder la nouvelle nationalité sénégalaise», martèle-t-il.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 12 Août 2016 - 08:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter