Abdoulaye Makhtar estime le patrimoine léboue à 200 milliards FCFA



Cela fait un an qu'Abdoulaye Makhtar Diop préside aux destinées de la collectivité léboue. Le chef suprême de cette communauté estime que des changements majeurs sont intervenus sous son magistère. Il chiffre la valeur du patrimoine commun léboue à prés de 200 milliards FCFA et invite à faire la différence entre le patrimoine propre aux quartiers et celui de toute la communauté. 

Il va plus loin pour expliquer que le propriété collective comprend les terrains du « Tounde », le parc lambaye situé au plateau, le parc à Mazou, Lamine Gueye, les parcelles de terrain attachées à des quartiers autour des mosquées, entre autres. 
Le grand Serigne informe que l'allocation tirée de la gestion du parc Lambaye par exemple tourne autour de 2 à 3 millions par mois à cause de la familiarité avec les locataires.

Abordant le chapitre de réalisation, Abdoulaye Makhtar Diop relève qu'il a coopté une vingtaine de cadres pour en faire chacun un chef de projet de la collectivité léboue. Dans le domaine de la santé, dit-il, une grande mutuelle appelée, la mutuelle du Cap vert a été mise en place avec l'objectif d'atteindre 200 000 adhérents. 

Il annonce un projet de radio communautaire, un portail informatique, de même que le projet d'aquaculture et d'élevage intensif dans le Djender sous la forme de coopérative, en partenariat avec la République d'IRAN. Des boulangeries dans les villages traditionnels, les quartiers ou les « pencc » sont encours de construction souligne-t-il.


Jeudi 22 Mai 2014 - 12:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter