Abdoulaye Wade : «J’ai décidé de lancer un appel à tous les Sénégalais».

Recevant des militants de son parti, Abdoulaye Wade a lancé un appel à marcher au Palais. Selon l’ancien président de la République il est temps que le peuple réclame l’arrêt de la Crei pour que les avocats puissent se pourvoir en Cassation.



Abdoulaye Wade : «J’ai décidé de lancer un appel à tous les Sénégalais».
 «J’ai décidé de lancer un appel à tous les Sénégalais, hommes, femmes, jeunes à marcher sur le palis pour réclamer une copie de l’arrêt, pour que nous puissions aller à la Cour Suprême». Ces propos sont d’Abdoulaye Wade qui estime que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) tarde à remettre l’arrêt du jugement de Karim Wade à ses avocats. «Karim Wade a été jugé par la Crei le 23 mars. D’après la loi, il peut se pourvoir en cassation immédiatement et a 30 jours pour déposer son mémoire. Vous ne pouvez pas critiquer un jugement si vous ne l’avez pas. Et aujourd’hui, nous sommes le 19e jour et nous n’avons pas encore l’arrêt de la Cour», déclare le Pape du Sopi.

Sur un autre registre, Abdoulaye Wade n’a pas manqué de jeter des pierres dans le jardin de son ancien Premier ministre qu’il estime incapable de gagner des élections : «Il est libre de créer son parti, de se présenter à la Présidence de la République», déclare-t-il avant d’ajouter : «toi qui est là, qui ne vote pas et qui n’es pas candidat, Souleymane n’a pas plus de chance que toi d’être président». Et Wade de marteler : «Il n’a rien, il a perdu les élections dans sa capitale, Guinguineo».
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 13 Avril 2015 - 15:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter