Abdoulaye Wade : L’arroseur arrosé ?

Après la condamnation de son fils, que reste-il à Abdoulaye Wade ? Cette question mérite d’être posée si l’on sait que le «le Pape du Sopi» avait joué des coudes et des bras pour que son fils soit le porte-étendard de son parti à la prochaine échéance électorale.



Abdoulaye Wade : L’arroseur arrosé ?
«Les membres du Pds en investissant Karim Wade étaient plus dans une logique de jouer une carte désespérée leur permettant d’imprimer de continuer à imprimer une nouvelle pression au pouvoir, qu’à se trouver une alternative crédible à même de vaincre Macky Sall en 2017», a déclaré Papa Fara Diallo, enseignant chercheur en science politique à l’Ugb interviewé par nos confrères du "l'Enquête". Ce dernier  s’exprimait sur les postures que pouvaient adopter le Pds après la condamnation de Karim Wade.


Selon lui, seules deux alternatives restent au Pds : «Maintenir la candidature de Karim Wade puisque ce dernier bénéficie toujours de ses droits civiques et politiques, ou se chercher un autre candidat». Ce qui ne serait pas difficile vu que malgré des défections, le Parti démocratique Sénégalais peut toujours des personnalités qui lui sont restées fidèles

Ousmane Demba Kane

Mercredi 25 Mars 2015 - 10:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter