Abdoulaye Wade avoue à Jeune Afrique qu’il aime l’argent parce qu’il est un libéral



Abdoulaye Wade avoue à Jeune Afrique qu’il aime l’argent parce qu’il est un libéral

Il faut se demander si Abdoulaye Wade respecte les Sénégalais. Dans une interview accordée à «Jeune Afrique», l’ancien Président indique, pince sans rire, qu’il peut renverser Macky Sall à tout moment. «Il me suffit de lancer les populations sur le Palais. Mais ce n’est pas mon intention. Moi, ce que je veux c’est que Macky comprenne qu’il fait fausse route (…)». Une déclaration tellement grosse que l’éditorialiste de «Ja», Marwane Ben Yahmed, l’a surnommé dans son édito: «le génie politique, le tribun hors pair, le visionnaire, mais aussi le bonimenteur, le fanfaron et l’irresponsable». 

Gorgui a aussi confirmé dans l’interview que son objectif est de faire sortir son fils de prison. Toutefois, il précise : «Pas seulement Karim. Tous mes collaborateurs doivent être libérés». En cas de jugement de son fils par la Crei, Wade qui croit toujours être en mesure de manipuler les Sénégalais de répondre : «Les jeunes disent qu’ils marcheront sur le tribunal». Tout en précisant que ce n’est pas lui qui va les y pousser. Il a aussi parlé des 10 millions de dollars que le roi Abdallah d’Arabie Saoudite lui a offert après sa défaite et avoué qu’il aime l’argent parce qu’il est un libéral. Karim Président, Wade dit qu’il ne le souhaite pas. Même si à un moment, il a été tenté par cette idée. 


As

Lundi 12 Mai 2014 - 17:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter