Abdoulaye Wade de retour en France pour une dizaine de jours

Après un retour en grande pompe dans son pays le 25 avril dernier, Abdoulaye Wade est retourné en France ce mardi. L’ancien président sénégalais avait l’intention de préparer son parti en vue des élections locales. Son autre objectif était de défendre le dossier de son fils, Karim, prochainement jugé pour enrichissement illicite.



Abdoulaye Wade, l'ancien président sénégalais, lors de son arrivée à Dakar, le 25 avril 2014. AFP PHOTO / SEYLLOU
Abdoulaye Wade, l'ancien président sénégalais, lors de son arrivée à Dakar, le 25 avril 2014. AFP PHOTO / SEYLLOU

Abdoulaye Wade serait reparti en France, ce mardi, pour une dizaine de jours au cours desquels il doit « s’occuper de ses affaires », selon les mots de ses proches. Ceux-ci assurent que l’ancien président sera de retour peu avant les élections locales, prévues le 29 juin prochain. Aucune précision n’a en réalité pu filtrer sur l’objet et l’agenda de son séjour parisien.

De nombreuses rencontres en toute discrétion

Après 22 mois d’absence suite à sa défaite à la présidentielle de 2012, Abdoulaye Wade voulait relancer les activités de son parti. Finalement, il est resté assez discret ces dernières semaines. Malgré les nombreuses critiques formulées envers le gouvernement de Macky Sall, Abdoulaye Wade est finalement resté en retrait, ne faisant ni déclaration, ni meeting, comme il l’avait annoncé devant une foule de militants venus l’accueillir le 25 avril dernier.


Abdoulaye Wade de retour en France pour une dizaine de jours
Abdoulaye Wade a employé son temps à des visites de courtoisies à l’endroit de chaque famille religieuse. Selon ses proches, il a reçu beaucoup de monde. Des politiques, mais aussi des entrepreneurs à la recherche de conseils. Quid des enquêtes sur le patrimoine de ses collaborateurs ? Contrairement à sa femme, Viviane, l’ancien président n’a pas encore rendu visite à Karim Wade, qui est en détention depuis avril 2013 et qui devrait être jugé pour enrichissement illicite. Abdoulaye Wade s’est en revanche entretenu avec Aïda Ndiongue, une ancienne sénatrice libérale, notamment poursuivie pour détournement de deniers publics.

Source : Rfi.fr

Dépêche

Mercredi 4 Juin 2014 - 09:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter