Abdoulaye Wade esquive les questions liées au Fesman



Abdoulaye Wade esquive les questions liées au Fesman
Venu présider la cérémonie officielle de la journée internationale de l’écrivain africain, Me Abdoulaye Wade était attendu sur beaucoup de questions. Toutes liées à la tenue du troisième festival mondial des Arts nègres. Cependant, le président de la République n’a apporté aucune réponse. Il s’est contenté de dire aux acteurs culturels « le Fesman est à vous ». Pas plus ni moins sur ce chapitre, invitant donc tout le monde à y mettre du sien.

Etalée sur trois jours, cette journée internationale de l’écrivain africain recevra demain le ministre de la Culture, Serigne Modou Bousso Lèye. Ce dernier va peut-être revenir sur certaines questions liées à la tenue du Fesman. Le premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye bouclera la boucle dimanche après-midi.

Par ailleurs, comme lors de toutes ses sorties, Me Wade a encore tenu un chapelet de promesses. C’est ainsi, qu’il promet à titre personnel d’offrir une nouvelle maison aux écrivains qui proposeront eux mêmes l’architecture qui leur convient. Keur Birago Bu Bess pourra être transformé en musée ou en bibliothèque. Il suggère par ailleurs, l’érection d’une académie afin que les œuvres des écrivains gambiens puissent être traduits en français et ceux sénégalais qui êtes en français en anglais. Suggestion faite sous le contrôle du ministre de la culture gambienne



Bigué BOB

Vendredi 5 Novembre 2010 - 17:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter