Abdoulaye Wilane à Macky Sall : « Je serai un allié loyal, mais pas un béni-oui-oui ! »

Abdoulaye Wilane, porte-parole adjoint du Parti socialiste (Ps) se dit être loin d’un « adepte » de tous les actes posés par le Président Macky Sall.
Dans un entretien accordé au journal « Libération », M. Wilane passe au crible les grands actes posés par Macky : la suppression des 59 agences et directions, les audits annoncés et les chances de la coalition « Benno Bokk Yakaar » à l’élection législative.



Abdoulaye Wilane à Macky Sall : « Je serai un allié loyal, mais pas un béni-oui-oui ! »
« Je pense que l’exercice auquel s’est livré le président Macky Sall me paraissait pas indispensable. Il y a bien longtemps qu’il avait indiqué la voie. Sa démarche et sa méthode me rappelle les premiers mois qui ont suivis l’élection de Me Wade en 2000. On joue sur les annonces et les effets d’annonce en misant sur le mysticisme des chiffres », signale le porte-parole du Ps.

Pour lui, « il est inutile de faire dans des proclamations d’intention. Il faut passer aux actes dans les règles de l’art. Maintenant, si on veut une chose et son contraire, on ne tapera nulle part. On sera toujours au garde-à-vous telle cette sentinelle inactive qui fait dans la diversion ».

A ce qui concerne la tenue des Conseils des ministres, Abdoulaye Wilane reste catégorique. « L’idée d’aller tenir des Conseils des ministres à l’intérieur du pays ne me paraît pas pertinente. Aujourd’hui, si le président Macky Sall ne connaît pas les problèmes des sénégalais, je me demande quand est-ce qu’il va les connaître », s’interroge M. Wilane.

Dans quelques jours, le Président Macky Sall et la Coalition « Benno Bokk Yakaar » vont faire face à leur première élection législative. Et on se demande quelle seront leur chance ? Le porte-parole des socialistes sénégalais affirme que la coalition qui a porté Macky au pouvoir aura de la chance pour avoir de la majorité, mais difficilement.

« (....) Pourquoi ? D’abord, si nous voulons être sérieux et rigoureux, il fallait une grande convention d’investitures sur la base d’orientations programmatiques. Avec à la clef des principes clairs qui détermineront ce que seront nos députés dans l’hémicycle », s’interroge de nouveau Abdoulaye Wilane du Ps.


Vendredi 25 Mai 2012 - 14:59




1.Posté par Samba-Alassane Thiam le 25/05/2012 18:16
Il parle beaucoup trop celui-la! Inspirez-vous de l'AFP!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter