Abdoulaye Youssou Diagne condamné: les victimes d’Agir Immo parlent de «victoire d’étape»



Le combat continue pour les victimes d’Agir Immo. C’est depuis 2011 qu’elles ont engagé une bataille judiciaire contre le promoteur immobilier, Abdoulaye Youssou Diagne à qui elles ont versé 2,5 milliards de F CFA pour l’achat de terrain.

«Nous avons une victoire mais c’est une victoire d’étape. C’est ce qu’il faut envisager pour Diagne de faire un appel mais l’appel ne suspend que les dispositions pénales. C’est-à-dire que la condamnation mais cela n’empêche pas à Abdoulaye Youssou Diagne de purger la peine mais on considère que la peine qui lui a été affligée, c’est une peine qui va être suspendue en tout cas sur la culpabilité par l’appel qui sera certainement faite par ses avocats. Mais, toujours est-il que dans le cadre d’une procédure de flagrant délit, quand vous avez une décision, il y a ce qu’on appelle l’exécution provisoire», plaide Me Ousmane Thiam, l’un des avocats de ces victimes. Ce, après que le promoteur immobilier a écopé de trois (3) ans de prison ferme et d’une amende de trois (3) milliards 1 million de francs CFA en guise de remboursement.

Présentement, les victimes demandent à leurs avocats de faire leurs possibles afin que tous les biens de Youssou Diagne soient identifiés pour qu’elles puissent rentrer dans leurs fonds.

«Chaque fois qu’il passait entre les mailles du filet en obtenant la liberté provisoire de la Chambre d’accusation, d’aucuns pensaient que son statut d’ex-greffier en chef y était pour quelque chose. Pour le reste, il revient à nos avocats de faire le nécessaire pour que tous les biens du sieur Diagne soient identifiés pour que les victimes puissent rentrer dans leurs fonds. Des mesures conservatoires doivent être en conséquence prises», déclare le porte-parole du collectif qui interpelle le Chef de l’Etat pour que justice soit faite. 


Lundi 22 Août 2016 - 18:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter