Abidjan: aucune déclaration après une rencontre entre Bédié et Compaoré

L’ancien chef de l’Etat burkinabé, Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire depuis sa chute du pouvoir en octobre 2014, a discuté lundi à Abidjan avec l’ex-président ivoirien Henri Konan Bédié, au cours d’une rencontre à l’issue de laquelle aucune déclaration n’a été faite à la presse.



Pour sa première apparition en public depuis son exil en Côte d’Ivoire, Blaise Compaoré est arrivé vers 11H00 (GMT et locales) à bord d’une voiture de marque Mercedes à la résidence privée de MBédié, venu l’accueillir sur le perron de la luxueuse villa à sa descente du véhicule.

 

Vêtu d’un costume bleu nuit et d’une cravate de la même couleur, MCompaoré est apparu l’air décontracté et visiblement en bonne santé, mais quelque peu amaigri.

 

Les deux anciens chefs d’Etat sont entrés dans la maison en se tenant par la main après avoir posé quelques minutes pour les photographes et les cameramen.

 


C’est pendant les échanges à huis-clos, entre les deux hommes que le service communication de Henri Konan Bédié a informé les journalistes venus nombreux pour la couverture, que la rencontre était en réalité “privée’’.

 


Mme Diomande Djénébou, la responsable du service communication a alors prié les journalistes de se retirer non sans leur présenter ses excuses pour les avoir convié en omettant de leur signifié le caractère “privé’’ de cette visite.

 

Blaise Compaoré est reparti après environ 40 minutes d’échanges sans faire de déclaration.

 


L’ancien chef de l’Etat burkinabé a été contraint à la démission sous la pression de la rue le 31 octobre 2014 après qu’il a introduit un projet de révision constitutionnelle devant lui permettre de briguer un autre mandat après 27 ans de pouvoir.



Depuis sa chute, il s’est exilé en Côte d’Ivoire et bénéficie désormais de la nationalité ivoirienne. Mais il est visé par un mandat d’arrêt de la justice burkinabè, pour son implication présumée dans la mort de l’ex-président, Thomas Sankara, tué en 1987 lors du putsch qui l’a porté au pouvoir.



Le gouvernement ivoirien n’a pas encore officiellement exprimé son accord pour l’extradition de MCompaoré qui a séjourné à Yamoussoukro dans les premiers mois de son exil avant de s’installer à Cocody (quartier chic à l’Est d’Abidjan), non loin de la villa d’Henri Konan Bédié.

Source: Alerte Info



Lundi 10 Octobre 2016 - 15:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter