Abou Lô, ministre de la Communication et des TICS juge « intempestives » les sorties de Cissé Lô

Nombreux sont ceux qui expliquent le limogeage de Moustapha Cissé Lô par ses sorties « déplacées » à l’encontre du chef de l’Etat, Macky Sall. Le ministre de la Communication et des TICS, Abou Lô qui s’est prononcé sur cette défénestration de son frère de parti a lui aussi jugé « intempestives » les dires du désormais ex ministre conseiller.



Abou Lô, ministre de la Communication et des TICS juge « intempestives » les sorties de Cissé Lô
Les déclarations de Moustapha Cissé Lô sur la question de la présidence de l’Assemblée nationale sont « intempestives » selon le ministre de la Communication et des TICS qui dans un entretien accordé à « L’observateur », rappelle que « la discipline du parti recommande une retenue ».
 
Même s’il rassure que « l’affaire Cissé Lô n’a créé aucun malaise au sein des cadres de l’APR », Abou Lô laisse entendre que « même si nos points de vue sont divergents, je pense que nous devons observer une discipline dans le parti. Nous pouvons exprimer nos divergences au sein des instances du parti, mais une fois à l’extérieur, il faut tirer dans la même direction ».
 
Sur la bataille pour le perchoir, M. Lô qui affirme avoir à la fois le point de vue d’un militant de l’APR et celui d’un militant de Benno Bokk Yaakaar (BBY), appelle à la solidarité dans les décisions prises par la coalition BBYqui selon lui, engage en premier chef, le président de la République.


Mardi 17 Juillet 2012 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter