Absence de parité dans les bureaux des conseils municipaux et départementaux: femmes de BBY posent leurs conditions à Macky



Absence de parité dans les bureaux des conseils municipaux et départementaux: femmes de BBY posent leurs conditions à Macky
A travers un communiqué parvenu à Pressafrik.com, les femmes de la coalition au pouvoir Benno Bokk Yaakaar (BBY) fustigent l’absence de la parité des les bureaux des conseils municipaux et départementaux. En effet, la coordination nationale des femmes BBY s’est réunie le Mardi 22 Juillet 2014 à partir de 14h au siège de l’AFP (Alliance des Forces du Progrès). D’emblée, elles « se sont réjouies de la participation active et efficace de leurs camarades sœurs dans les élections locales du 29 juin 2014 ». Mais aussi de leur «implication directe dans le jeu politique et particulièrement aux élections locales du 29 juin 2014 a été déterminante ».


Toutefois, « les femmes BBY déplorent et condamnent l’absence de parité dans les bureaux des conseils municipaux et départementaux ». Occasion pour Adji Mergane Kanouté de rappeler, «le décret n°2011-819 du 19 juin 2011 portant application de la loi instituant la parité absolue homme –femme dont l’article 2 énumère les institutions visées à l’article premier de la loi. Cette énumération comprend le conseil municipal ou régional, son bureau et ses commissions ». Tancent-elles, « il s’en suit qu’au moment de l’élection des organes dirigeants, le respect de la parité devrait être de rigueur ». Du coup, les femmes BBY « exigent le rétablissement de la femme dans ses droits et l’intervention du chef de l’Etat, praticien de cette loi, pour que la parité devienne une réalité».
 

Pour l’heure, précise la coordination nationale des femmes de la mouvance présidentielle d’annoncer que « des recours ont été déposés au niveau de la cour d’appel des différentes régions pour l’annulation pure et simple de cette mascarade à laquelle les femmes ont assisté impuissantes avec la complicité des préfets qui ont rechigné à appliquer la parité bien que le décret leur soit présenté ». Enfin, les femmes BBY « exhortent les hommes politiques à transcender les clivages politiques, et à travailler ensemble pour un Sénégal émergent ».


Mercredi 23 Juillet 2014 - 10:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter