Abuja: réunion de chefs militaires

Dans la capitale Abuja le chef d'état-major de l’armée du Nigeria sera l'hôte de ses homologues du Tchad, du Cameroun, du Niger et du Bénin.



L'armée nigérianne plaide pour une coopération accrue avec ses voisins
L'armée nigérianne plaide pour une coopération accrue avec ses voisins
Selon le responsable militaire nigérian pour réussir la lutte contre Boko Haram, il est essentiel que ces pays travaillent ensemble.

Un observateur a estimé que le degré de méfiance entre les différents pays du bassin du lac Tchad a parfois compromis l'offensive militaire par le passé.

Le mois dernier le président du Tchad Idris Deby a déclaré qu'il était regrettable que les troupes nigérianes et tchadiennes ne travaillaient pas ensemble.
Il a auparavant été extrêmement critique sur le rôle joué par le Nigeria dans le conflit. Le nouveau président du Nigeria Muhammadu Buhari a indiqué que la coopération régionale est essentielle.

Et pour renforcer la lutte contre Boko Haram, Buhari a ordonné le déplacement du centre de commandement d' Abuja à Maiduguri localité au cœur du conflit dans le nord-est du pays. L'armée nigériane a indiqué avoir commencé son déploiement dans cette localité.

Le nouveau chef de l'exécutif du Nigeria qui participe au sommet du G7 en Allemagne a souhaité plus d'aide internationale afin d'éradiquer cette secte qui à travers ses actions terroristes a causé la mort de plusieurs milliers de personnes.

Buhari a plaidé devant ses pairs du G7 en Allemagne à plus de renseignements sur les liens de Boko Haram avec le groupe extrémiste Etat islamique sur sa formation et sur la provenance de ses armes.

Une force multinationale opérationnelle interarmées multinationale est instituée entre les pays participant à la réunion d'Abuja .Elle a pour siège Ndjamena la capitale tchadienne et est dirigée par un gradé a été nommé par le président Buhari.

Les observateurs signalent que depuis Février Boko Haram soumis à de fortes pressions a été affaibli mais constitue toujours un danger pour la région. L'on signale que rien que ces 10 jours après la prestation de serment de Muhamed Buhari au moins 93 personnes ont été tuées dans 11 attentats à la bombe et des attaques perpétrés par Boko Haram.

BBC Afrique

Mardi 9 Juin 2015 - 08:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter