Abus de biens sociaux : Palla Mbengue devant la barre le 18 décembre prochain

Poursuivi pour abus de bien sociaux au préjudice de la SORBATIC SARL, le promoteur de lutte El Hadji Palla Mbengue sera jugé le 18 décembre prochain. Avec son présumé complice, il va comparaître devant le tribunal correctionnel.



la sale temps continue pour les promoteurs. Le patron de « Lébou gui production » et son présumé complice, El Hadji Djiril Mbengue doivent s’expliquer sur les accusations portées sur eux, par les responsables de la Société rufisquoise et bargnoise de transporter d’industrie et de commerce (SORUBATIC). Palla Mbengue qui est membre et gérant de la société, est accusé par ses associés d’avoir usé de manœuvres pour récupérer au fisc des documents, qu’il a réutilisés pour son propre compte.


Arrêté en 2011, le promoteur a été mis en liberté provisoire, après son inculpation par le juge du troisième cabinet d’instruction. Il résulte des éléments de l’information que les inculpés ont retiré deux certificats de détaxes d’un montant de 173 millions 942 mille 398 F CFA. Suite au remboursement d’un crédit TVA d’une valeur de 17 millions 89 mille 535 F CFA. El Hadj Malick Mbengue a confirmé avoir retiré l’un des deux documents, avant de remettre à El Hadj Palla Mbengue.


Mais celui-ci a soutenu que sa signature a été imité par son grand frère El Hadj Djibril Mbengue qui, a-t-il accusé, à dû se servir du cachet de la société. Seulement dans son témoignage, la directrice général des impôts et domaines dans les colonnes du journal « Enquête », a indiqué que l’identité de la personne ayant retiré le certificat de détaxe d’un montant de 66 millions 570 mille 722 F CFA n’a pas été précisée.


Samedi 15 Novembre 2014 - 14:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter