Abus sexuels en RCA: "Dénoncez-vous"

Le ministre français de la Défense dit avoir ressenti "du dégoût et une forme de trahison de la mission confiée à l'opération Sangaris", lorsqu’il a appris les accusations d’abus sexuels de soldats de son pays sur des enfants en République Centrafricaine.



"Si quelqu'un a sali le drapeau français (…) il faut qu'il le dise dès à présent, car cela revient à trahir ses camarades, l'image de la France et la mission des armées", a-t-il réagi dans une interview accordée à l’hebdomadaire français Le Journal du dimanche (JDD).

De son côté, l'ONU a nié avoir cherché à étouffer les accusations d'abus sexuels sur des enfants centrafricains par des soldats français en Centrafrique.

Elle a appelé à la "tolérance zéro" envers les auteurs de ces délits, s’ils sont avérés.

La justice française a annoncé le 29 avril qu’elle enquêtait sur les allégations d'abus sexuels, qui auraient été commises dans un centre de réfugiés de Bangui, la capitale de la RCA.


BBC Afrique

Dimanche 3 Mai 2015 - 21:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter